Choisir sa formation ?

Evaluer ses compétences

Avant toute chose, il est utile d’identifier les compétences acquises au cours de son parcours scolaire et de ses expériences professionnelles.

Plusieurs axes permettent de guider la réflexion :

  • Le savoir : ce que l’on connait
  • Le savoir-faire : ce que l’on sait faire
  • Le savoir- faire faire : les compétences managériales
  • Le savoir-être : la manière de réagir avec ses collègues et interlocuteurs

Une réflexion sur ces différents points permettra de mieux se connaitre et de construire une synthèse du passé afin de mieux appréhender son avenir professionnel. Seront distingués les compétences acquises, les accomplissements, les tâches attirantes ou rebutantes, les réussites professionnelles, les compétences privilégiées, mais aussi les échecs et les limites. Cela demande une véritable réflexion sur soi et sur son expérience professionnelle.

Une façon de procéder à ce bilan peut être simplement de noter sur une feuille quelques-unes de ses réalisations et des responsabilités que l’on s’est vu confiées afin d’en dégager celles qui apparaissent comme les plus importantes. Pour une approche plus approfondie et objective, il est intéressant de réaliser un bilan de compétences qui permettra d’appréhender cette réflexion avec l’aide d’un professionnel.

Définir ses objectifs professionnels

A ce niveau, la réflexion se décompose en plusieurs thématiques :

Qu’est ce qui est visé ? Une évolution de carrière, un changement de cœur de métier, l’acquisition ou le perfectionnement de compétences ? Définir ses objectifs et ses désirs permet d’élaborer un plan d’action.

Quels sont les éléments pratiques importants pour soi ? Le lieu et l’environnement de travail, l’autonomie ou bien le travail en équipe, l’équilibre entre les sphères professionnelles et personnelles…

Quel est le milieu professionnel désiré ? Le secteur d’activité, la conjoncture économique de ce secteur, le poste idéal…

Attention aux rêves les plus fous ! Il faut rester réaliste sans pour autant négliger ses ambitions. Il ne faut pas hésiter à interroger les professionnels qui pratiquent le métier visé afin d’obtenir plus d’informations sur les différentes caractéristiques de leur travail (compétences nécessaires, conditions de travail…). S’il s’avère qu’il y a inadéquation entre les compétences actuelles et l’objectif professionnel, une formation pourra très certainement combler cet écart.

Choisir une formation adaptée

Les Formations diplômantes ou qualifiantes

Il existe des formations qui délivrent un diplôme d’Etat. Ces formations diplômantes se distinguent des formations qualifiantes qui ont une visée professionnelle immédiate. Tout dépend de l’objectif fixé. Pour suivre une formation répondant à une volonté de réorientation professionnelle profonde ou visant à combler un manque de diplôme, il semble nécessaire de choisir une formation dite diplômante ou un titre homologué, d’autant plus que ceux-ci permettront de poursuivre les études par la suite.

La durée des formations

La durée de la formation variera en fonction de l’écart qui existe entre les compétences actuelles et l’objectif professionnel fixé.

Lorsqu’un vrai changement dans l’orientation de la carrière est recherché ou bien lorsque l’obtention d’un diplôme reconnu est attendue, il semble nécessaire de choisir une formation longue durée qui permettra de bénéficier d’enseignements complets. Ces formations seront plus efficaces pour changer d’employeur, de secteur professionnel ou de fonction.

Plusieurs solutions s’offrent aux personnes qui souhaitent suivre une formation parallèlement à leur temps de travail et qui n’ont dès lors que quelques heures par semaine à accorder à leur formation. On trouve notamment le e-learning sur Internet, les cours du soir ou l’enseignement à distance avec le Centre National d’Enseignement à Distance (CNED). Le Centre National des Arts et Métiers (CNAM), les Groupements d’établissements (GRETA) et les universités proposent également des formations en cours du soir ou le week-end.

Les formations en alternance consistent en une alternance entre les heures d’enseignement et les périodes en entreprise qui permettent de mettre en pratique les théories dispensées.

Les stages de perfectionnement ou d’apprentissage de courte durée sont les solutions idéales afin de mener à bien une mission ponctuelle ou d’améliorer ses compétences sur un point précis.

Trouver son organisme de formation

Il est essentiel de choisir l’organisme qui correspond le mieux aux besoins de chacun, compte tenu de la durée des enseignements, du lieu de formation et du diplôme délivré. Cependant il faut rester vigilant car certains organismes sont plus sérieux que d’autres. Un certain nombre de labels et d’accréditations permettent de garantir le contenu des enseignements délivrés.

Seule l’inscription peut être payante mais en aucun cas une préinscription. Il est nécessaire, avant le début d’un stage, de demander un contrat de formation précisant sa durée, le coût de la formation, le contenu du programme et éventuellement, la certification de celui-ci. Ce contrat constitue une sécurité minimale au cas où la personne en formation devrait tourner vers la Direction Départementale du Travail, de l’Emploi et de la Formation Professionnelle.

Quelles questions se posent avant de se lancer dans une formation qui peut être onéreuse :

  • Les débouchés de la formation : quelles sont les fonctions occupées actuellement par les précédentes promotions ? Ces informations peuvent s’obtenir en interrogeant l’organisme de formation ou, pour plus de sécurité, en entrant en contact avec d’anciens étudiants.
  • Les conditions d’admission à la formation : quel est le niveau de qualification des autres étudiants ? La réponse à cette question permet d’éviter de s’inscrire à une formation inutile dont le niveau serait trop faible par rapport aux compétences déjà acquises, ou à l’inverse de ne pas être en mesure de suivre le contenu des enseignements du fait d’un niveau de connaissances trop bas.
  • Le financement de la formation : il faut savoir si la formation est agréée ou non, conventionnée ou non, afin de définir la prise en charge du stage par un organisme de financement.

Pour continuer les recherches, consulter le Guide des Formations de Profilculture-formation.

Le lieu de la formation

Les formations peuvent être suivies depuis le lieu de travail, dans les locaux des organismes de formations ou encore à domicile grâce aux enseignements à distance. Il existe de nombreux organismes mais toutes les formations ne sont pas forcément accessibles sur tout le territoire, elles requièrent dès lors une mobilité géographique du stagiaire.

 
 
 
Dernières actualités des formations
AEMC : Chef.fe de projets culturels et événementiels

Depuis 2002, l’AEMC réunit des professionnels de terrain confirmés et reconnus,…

Portes Ouvertes Septembre 2019 - Method Acting Center

Method Acting Center, formations d’Acteurs, Scénaristes & Réalisateurs pour le Cinéma…

Cagec - Convention collective des entreprises du secteur privé du spectacle vivant

Pendant ces deux journées, il s’agira d’appréhender les principales caractéristiques…

Arkalya Formation Spectacle à Lyon - Calendrier des sessions 2019/2020

Arkalya Formation Spectacle à Lyon - Calendrier des sessions 2019/2020

L’Institut International de la Marionnette au Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes - du 20 au 29 septembre

Trois promotions de l’École Nationale Supérieure des Arts de la Marionnette (ESNAM)…

Cagec - Contrats des intermittents

Formation "Contrats des intermittents" 20 décembre 2019 (1 jour - 330 €)

Toutes les actualités des formations
Emploi  culturel

Découvrez toutes les offres d'emplois des secteurs Culture, Art et Communication sur profilculture.com

 
Focus formations
Adjoint à la production et distribution d'oeuvres cinématographiques et audiovisuelles ESEC - Ecole Supérieure d'Etudes Cinématographiques

Certificat d'établissement, Titres RNCP Niveau II Comment réalise-t-on un film…

Opérateur console lumière Grand MA 3 Oliverdy

Certificats de validation des acquis de l'expérience MA University Attestation…

BTS Design graphique, option communication et médias imprimés ou médias numériques Cifacom

BTS Design graphique, option Communication et Médias Imprimés pu Médias Numériques…

Régisseur de spectacle, option lumière CFA du Spectacle Vivant et de l’Audiovisuel

Certification professionnelle de niveau III (niveau bac +2) de Régisseur(euse) lumière.…

Techniques du spectacle vivant : direction technique-régie, plateau, lumière, son, décor-accessoires, vidéo de spectacle, prévention des risques CFPTS - Centre de formation professionnelle aux techniques du spectacle

L’équipe pédagogique cherche à offrir un éventail de modules qui répondent aux constantes…

Bachelor Préservation du patrimoine Ecole de Condé Paris

Bachelor préservation du patrimoine (Bac+3) Former les étudiants aux métiers d'art…

Bachelor « Conseil-Expert en Objets D’Art » Ecole EAC - métiers de la culture Paris - Lyon

Intitulé : « Conseil-expert en objet d'art » Titre certifié par l'État…

Mastère / MBA « Manager Culturel » Ecole EAC - métiers de la culture Paris - Lyon

Intitulé : « Manager Culturel » Titre certifié par l'État au niveau 1 Titre…

Journalisme ISCPA - Institut Supérieur des Médias - Paris

Titre de Journaliste certifié par l’Etat, niveau II, enregistré au RNCP code NSF…

BTS des métiers de l'audiovisuel - Image EICAR

Diplôme d'État - BTS des Métiers de l'audiovisuel À l’issue de la formation,…

Adjoint à la réalisation d'oeuvres cinématographiques et audiovisuelles ESEC - Ecole Supérieure d'Etudes Cinématographiques

Certificat d'établissement, RNCP niveau II Comment réalise-t-on un film ?...…

Toutes les formations