Elaboré par

Artiste interprète du spectacle vivant

Il·elle interprète c’est-à-dire représente, chante, récite, déclame, joue, danse ou exécute devant un public (ou dans le cadre d’un processus de recherche artistique) une oeuvre artistique, littéraire, musicale, chorégraphique, de variété, de cirque, de rue ou de marionnettes.

Le métier d’artiste interprète du spectacle vivant nécessite des compétences dans les domaines suivants :
• l’expression artistique ;
• la gestion de carrière ;
• la prévention des risques et la santé au travail.

Par ailleurs, les artistes interprètes du spectacle vivant peuvent être amenés à exercer d’autres activités, qui demandent des compétences complémentaires, telles que :
• l’initiation d’un projet artistique ;
• les interventions artistiques et l’action culturelle.

En application des dispositions du code du travail, les artistes interprètes du spectacle vivant sont présumés être des salariés, exerçant dans le cadre d’un contrat de travail.

Compétences

Expression artistique

→ Compétences spécifiques
• S’approprier les éléments constitutifs de sa discipline.
• Situer l’oeuvre et sa singularité artistique dans son contexte esthétique, historique, sociologique…
• Décrypter le sens de l’oeuvre, sa structure et ses registres émotionnels.
• Elaborer une interprétation personnelle à partir de l’oeuvre et/ou des informations ou demandes de la direction artistique.
• Appliquer les consignes de jeu.
• Mettre son imagination et ses perceptions au service de son interprétation.
• S’engager émotionnellement et corporellement dans son interprétation, en trouvant la juste distance.
• Concevoir son interprétation en fonction du spectacle dans son ensemble.
• Faire des propositions d’interprétation, en cohérence avec le collectif artistique.
• Etre à l’écoute de ses partenaires et appuyer leurs interprétations.
• Improviser selon des consignes.
• Tenir compte de la présence du public dans son interprétation.
• Reprendre un rôle ou une interprétation en utilisant les différentes ressources disponibles.
• Développer sa conscience corporelle.
• Gérer son engagement émotionnel et physique tout au long de l’interprétation.
• Prendre en compte les situations imprévues survenant pendant la représentation.
• Jouer dans l’espace scénique imparti, en tenant compte de ses caractéristiques et contraintes.
• Se placer correctement vis-à-vis de la lumière et de l’ensemble des éléments scéniques.
• Formuler ses besoins aux équipes techniques et administratives.
• Comprendre et respecter les consignes techniques et administratives.
• Gérer son trac.
• Se préparer mentalement et physiquement avant la représentation.
• Effectuer une relaxation et/ou une récupération mentale et physique.
• Entretenir ses capacités physiques et techniques, individuellement et/ou collectivement.
• Préparer, installer et entretenir son instrument, et/ou ses accessoires et/ou son matériel nécessaires à l’interprétation.
• Se tenir au courant de l’actualité de l’environnement social du spectacle.

→ Compétences transversales
• Gérer les émotions.
• Travailler en équipe.
• Etablir une communication verbale ou non verbale.
• Formuler et argumenter des propositions.
• Développer des approches originales et innovantes.
• Respecter un planning.
• Organiser son travail personnel et définir des priorités.
• Effectuer des recherches et de la veille informative.

Gestion de carrière

→ Compétences spécifiques
• Définir son projet professionnel et le faire évoluer en fonction de son parcours.
• Développer des stratégies de recherches d’emploi.
• Repérer les possibilités d’emploi localement, nationalement et internationalement dans sa·ses discipline·s.
• Cibler des propositions artistiques correspondant à ses choix.
• Contacter les porteurs de projets et les employeurs de façon adaptée.
• Faire connaître son actualité dans les réseaux adaptés à son projet professionnel.
• Se préparer à une audition, un concours, un entretien…
• Analyser et négocier les clauses du contrat de travail.
• Se tenir au courant de l’actualité de l’environnement social du spectacle.
• Faire respecter ses droits sociaux.
• Faire respecter ses droits de propriété intellectuelle.
• Identifier les facteurs et les contextes pouvant mener à une évolution professionnelle et/ou une reconversion.

→ Compétences transversales
• Constituer, entretenir et mobiliser un réseau professionnel.
• Comprendre son environnement de travail.
• Présenter son parcours, par oral et par écrit.
• Rechercher et analyser des informations sociales et réglementaires.
• Mobiliser des ressources et trouver l’information pertinente.
• S’auto-évaluer et se situer professionnellement.

Prévention des risques et santé au travail

→ Compétences spécifiques
• Préserver son intégrité mentale et corporelle, et celle des autres.
• Appliquer les mesures de protection individuelles et collectives de prévention des risques.
• Proposer des actions permettant d’améliorer les conditions de travail des artistes et des mesures de prévention des risques.
• Gérer des situations de travail discontinues, des horaires décalés et des déplacements fréquents dans le respect des réglementations.
• Gérer la diversité et le renouvellement des situations de travail.
• Identifier un accident du travail

→ Compétences transversales
• Appliquer les règles d’hygiène et de sécurité.
• Alerter sur les risques liés à la sécurité, les dysfonctionnements, la vétusté et la nécessité de mise aux normes.
• Signaler un accident et alerter les secours.
• Gérer les situations conflictuelles et les tensions au sein de l’équipe.

Compétences complémentaires

Initiation d’un projet artistique

→ Compétences spécifiques
• Concevoir un projet artistique aboutissant à la création d’un spectacle vivant.
• Préfigurer la composition de l’équipe et définir les moyens matériels artistiques et techniques nécessaires à la réalisation du projet.
• Définir et positionner un projet artistique sur le plan social, juridique, technique, budgétaire et règlementaire.
• Analyser et négocier un contrat d’auteur.
• Identifier les types de partenaires potentiels du projet (producteurs/diffuseurs, acheteurs, financeurs, publics ou privés…).
• Identifier les aides et financements adaptés.
• Chercher un producteur.
• Cibler son public.
• Elaborer des supports de présentation du projet artistique.
• Utiliser les plateformes, réseaux et outils existants.
• Faire connaître le projet artistique sur Internet.
• Définir une stratégie de communication et de relations publiques.

→ Compétences transversales
• Définir les objectifs, enjeux et risques d’un projet.
• Identifier et planifier les étapes d’un projet.
• Mobiliser les parties prenantes et les ressources nécessaires.
• Organiser et animer les sessions collectives de travail.
• Etablir des argumentaires et formuler des propositions, oralement et par écrit.
• Intégrer les enjeux sociaux et environnementaux dans les projets.
• Rédiger, transmettre et archiver des documents administratifs.
• Piloter la conception et la réalisation de supports de communication.

Interventions artistiques et action culturelle

→ Compétences spécifiques
• Analyser la demande du commanditaire, ses enjeux et le contexte d’intervention.
• Analyser les attentes d’un public ou d’une population, et construire une proximité entre leurs réalités et les oeuvres.
• Concevoir des interventions ou des actions culturelles reliées à son art.
• Construire avec les partenaires impliqués un programme préparatoire.
• Participer à la conception des modes de restitution et de valorisation de l’intervention.
• Proposer des interventions ou des actions adaptées et originales, qui permettent aux publics visés de développer leur créativité, imaginaire, sensibilité artistique, esprit critique, pratique artistique… individuels et collectifs.
• Relier son expression artistique à un projet culturel et/ou éducatif et/ou social.
• Construire son intervention en complémentarité du travail des autres intervenants (pédagogues, médiateurs, acteurs sociaux…).
• Donner des clés d’interprétation des oeuvres, indiquer leur structure, leurs références et leurs registres émotionnels.
• Partager sa démarche créative et témoigner de sa vie d’artiste.
• Favoriser les échanges autour de·s l’oeuvre·s.

→ Compétences transversales
• Concevoir, piloter et valoriser un projet.
• Ancrer un projet dans la durée.
• Mobiliser les parties prenantes et travailler en réseau.
• Créer une dynamique de groupe et de co-construction.
• Structurer son intervention ou son action.
• Faciliter l’expression et l’engagement de chacun.
• Analyser, synthétiser et communiquer des informations, par écrit et oralement.
• Etablir un bilan de réalisation.

Consultez la version détaillée

Rechercher une formation

Lancer la recherche
 
 
 
Focus établissements
Musique Access Musique Access

Stages de musique pour intermittents, professeurs de musique, salariés passionnés…

École Nationale Supérieure des Arts de la Marionnette École Nationale Supérieure des Arts de la Marionnette

Discipline artistique à part entière, les arts de la marionnette se singularisent…

Université de Lille - UFR DECCID Département Culture Université de Lille -   UFR DECCID Département Culture

L’Unité de Formation et de Recherche DECCID (Développement Social, Education, Culture,…

ESEC - Ecole Supérieure d'Etudes Cinématographiques ESEC - Ecole Supérieure d'Etudes Cinématographiques

Reconnue comme l’une des premières écoles internationales, l’ESEC est classée 4ème…

Tous les établissements
Emploi  culturel

Découvrez toutes les offres d'emplois des secteurs Culture, Art et Communication sur profilculture.com

 
Focus formations
Comédien.ne.s : savoir jouer pour les écrans et être acteur.rice de son insertion illusion & macadam

Comprendre les impératifs techniques et artistiques propres au cinéma, la télévision,…

Toutes les formations