Le Samovar : Stage avec Michel Dallaire et Elise Ouvrier Buffet - Avril 2017

13/01/2017  |  Etablissement : Le Samovar
   >> Visuel

Michel Dallaire et Elise Ouvrier-Buffet : La comédie physique

  1. - Dates : du lundi 3 au mercredi 5 avril 2017 / du vendredi 7 au dimanche 9 avril 2017 / du mardi 11 au jeudi 13 avril 2017
    - Horaires : 9h30 / 13h – 15h / 17h30
    - Niveau : expérience de la scène / priorité sera donnée aux personne ayant déjà fait un stage avec l’un des deux formateurs.
    - Tarifs : 965 € (820€ pour les bagnoletais) + 20€ de cotisations

NB1 : En cas d'annulation individuelle moins d'un mois avant le début du stage, aucun remboursement ne sera effectué. Avant ce délai, le montant de la cotisation sera conservé.

NB2 : le Samovar prend la décision de maintenir ou non le stage une semaine avant le début, en fonction du nombre d’inscrits ; dans ce cas nous remboursons les acomptes mais ne pouvons prendre en charge les frais de déplacements perdus.

Glisser, rater, trébucher, s’accrocher, s’emmêler, se cogner, se prendre, esquiver, gifler, frapper, se bagarrer, se chamailler, se gameller, running gag, double take...

Ce stage met l’accent sur l’humour physique et le gag accidenté qui amène le corps à vivre « la gravité joyeuse ». Le répertoire de gags physiques dans lequel les acteurs du cinéma muet puisaient toutes sortes d’idées sera abordé comme base technique de référence et à travers cette pédagogie de la bourde et de la poisse, notre défi sera de révéler la fantaisie maladroite et le talent de l’absurde de chacun et toute l’humanité qui en découle.

L’accident de parcours, la catastrophe, le geste stupide, la malchance seront prétextes à vivre des aventures émotionnellement jouissives.

Le personnage, ce grand déconneur, l’imbécile qui est en nous, abordera la technique comme un terrain de jeu formidable.

Bref, l’expression « se fendre la gueule » sera employée au propre comme au figuré !

Déroulement :

Dans un premier temps, les techniques seront décomposées puis répétées sous forme de mouvements chorégraphiés jusqu’à ce qu’elles deviennent naturelles dans leurs exécutions.?

Dans un second temps, elles seront improvisées sous forme de petites saynètes très réalistes afin de les mettre en situation.

Puis, nous approfondirons le jeu et la place sera donnée au personnage qui, seul ou accompagné, apportera fraîcheur et spontanéité à la situation. Cette étape mettra en lumière les bases du jeu propre à ce style d'humour comme, par exemple, le timing.

Précision importante : les techniques sont adaptables aux capacités physiques de chacun.

Il ne s'agit pas de devenir des « Rémy Julienne du burlesque », bien au contraire, nous nous appliquerons à travailler également le « petit » et la finesse.

Aussi, pour mener à bien cette quête du Graal et atteindre cette virtuosité de l’échec, il est bon de savoir que ces 5 jours demandent quand même une motivation particulière pour la prise de risque et l’engagement physique.

Objectifs :

- Développer son habileté maladroite et son corps comique.
- Se complaire dans le déséquilibre, l’inefficacité, la maladresse et l’accident de parcours.
- Prendre goût à la chute et aux coups.
- Redécouvrir et apprivoiser le sol et tous types d’obstacles pour s’en faire des partenaires de chocs.
- Apprendre le contrôle corporel et prendre conscience de la tension musculaire propre à chaque accident.
- Explorer toutes les actions qui amènent l’accident dans diverses situations, rythmes, états et les mettre au service du jeu.
- Apprendre les triches, les illusions et les placements par rapport au public.
- Créer, improviser, répéter et jouer une routine en la mettant au service du personnage.

Michel Dallaire 

Installé depuis 25 ans en France, le Québécois Michel Dallaire marque toute une génération de clowns avec sa façon bien particulière de pousser la démesure des personnages et de faire naître le rire par une observation aiguisée des mouvements désordonnés de l’âme humaine.

Il apporte un vent de fraîcheur et d’humour dans ses mises en scène de cirque en introduisant un travail de personnages et de jeu clownesque dans tous les numéros : Cirque Archaos, Cirque Gosh,

Il réalise également les mises en scène de nombreux spectacles clownesques : « Les Hommes en Noir », « La Circonférence de Rien » (Cie Contre Pour), « One Day à la Bobitch » (Cie Microsillon), « Les Wells Brother » (Cie les Arrosés), « La Natür c’est le Bonhür » (Cie Rosie Volt), « Happy Day » (Cie Okupa Mobil), « Jongleur ! » (Cie Pré-O-Ccupé),

Il met en place depuis de nombreuses années une pédagogie rigoureuse et enseigne maintenant le clown à travers le monde.

Il vient de publier un livre intitulé « Le Clown, l’Art, la Vie ».

Elise Ouvrier-Buffet

D’abord formée au judo, la danse classique et l’improvisation, elle suit ensuite une formation de clown à l'école du Samovar puis au Hangar des Mines. Plus tard, elle découvre les joies de l’accident et plonge la tête la première dans l’apprentissage de la comédie physique sous les regards avisés de Stéphane Filloque, Michel Dallaire, Emmanuel Sembelly, Jos Houben et Albert Goldberg.

En tant que clown, elle crée plusieurs numéros solo et participe à des créations collectives où elle rencontre son futur partenaire de jeu, Christian Tétard avec qui elle sillonne les routes de nombreux festivals de rue en France et à l'étranger avec « Les CracKés ».

Comédienne et cascadeuse sur les planches comme à l’écran, clown à l’hôpital, auteur et collaboratrice pour des livres sur la pratique du clown, elle mène, ces dernières années, une recherche obstinée sur « la comédie accidentogène », thème, évidemment principal, de son prochain spectacle.

Elle enseigne le clown et la comédie physique pour, notamment, l'Académie de Théâtre de Shanghai, Le Rire Médecin, Le Daki Ling, Le Samovar, Le Théâtre de l’Unité, La Loly Circus et accompagne les créations de compagnies de rue, cirque et théâtre en tant que metteur en scène et coach cascade.

Emploi Culturel

Découvrez toutes les offres d'emplois des secteurs Culture, Art et Communication sur profilculture.com